Écoresponsabilité

La mission du Festival Eurêka! est étroitement liée aux enjeux sociétaux et à la sensibilisation des générations présentes et futures aux sciences et technologies.

Les pratiques écoresponsables, le respect de la nature et des écosystèmes, la réduction des effets de nos activités sur l’environnement et la maximisation des retombées sur la société se trouvent donc au cœur de notre programmation et de l’organisation de nos événements.

Voici les gestes que L’île du savoir et l’ensemble de ses collaborateurs et collaboratrices scientifiques posent afin de minimiser l’empreinte écologique de l’événement.

 
Note : Ce symbole  identifie les gestes que nous invitons nos collaborateurs et collaboratrices scientifiques à poser dans le cadre d’Eurêka!

Notre partenaire écoresponsable:

                                                                       

Découvrez la section

                    

              Téléchargez l’application                     

mesures mises en place

Mise à disposition de bacs à compost tant pour les fournisseurs (camions de rue) que pour les visiteurs, en embauchant une firme spécialisée.

Zone de restauration avec camions de rue locaux, proposant des contenants réutilisables ou compostables, de la nourriture biologique avec options végétales et la confection d’écocups pour les fournisseurs et l’équipe.

Amélioration de l’offre alimentaire dans les loges des scènes en diminuant le plastique.

Ajout d’une deuxième station d’eau potable.

Accentuer les efforts de communication pour encourager les visiteurs à se rendre au Festival en transport collectif ou à vélo.

programmation

 Choisir des thématiques annuelles sociétales afin de sensibiliser et de stimuler les discussions sur les enjeux liés à la transition écologique (2019 : la mobilité durable; 2022 : l’eau; 2023 : l’énergie.

 Proposer des activités de sensibilisation et d’éducation sur différents enjeux liés à l’environnement et au développement durable.

Faire appel à des organismes, des artistes et des intervenant.e.s du Québec le plus souvent possible.

Offrir la formation des collaborateurs et des collaboratrices en ligne pour éviter les déplacements non essentiels.

Encourager les bonnes pratiques dans les animations (éviter la distribution de matériel promotionnel, réduire les matières résiduelles, etc.).

transport

Fournir toute l’information nécessaire sur le site Internet d’Eurêka! quant à l’accessibilité en transport en commun au site du Festival.

Tenir l’événement à proximité du métro.

Inciter nos partenaires à utiliser le covoiturage et les transports en commun.

Encourager les visiteurs à utiliser des modes de transport responsables et actifs (vélo, BIXI, marche, covoiturage, transport en commun, navettes fluviales); en faire la promotion dans nos outils de communication.

 

 

consommation d’eau

 Sensibiliser et inciter les visiteurs, les employé.e.s, les intervenant.e.s, les bénévoles et les partenaires à se munir d’une gourde.

 Pas de vente de bouteilles d’eau en plastique sur le site.

Installer une station d’eau potable pour remplir les gourdes et ainsi éviter la consommation de bouteilles de plastique.

Indiquer que l’eau des bornes-fontaines avec robinets est propre à la consommation.

 Éliminer complètement l’utilisation de verres en polystyrène dans les loges et installer des distributeurs d’eau en location, carafes ou verres réutilisables au lieu de distribuer de l’eau embouteillée.

réduction de la consommation de papier

 Réduire considérablement les outils imprimés, notamment en privilégiant un tout petit format de programme papier.

 Afficher le plan et les horaires de programmation sur place et sur le site web du Festival, puis inciter les festivaliers à les photographier pour éviter la distribution de dépliants.

 Le programme est fait à 100 % de fibres recyclées et certifié FSC.

 Imprimer recto verso par défaut.

 Rendre les formulaires d’inscription scolaire accessibles uniquement en ligne.

réduction des déchets

 Installer des îlots de récupération multivoies (déchets, recyclage) et trier les matières résiduelles.

 Sensibiliser le public de l’événement au tri des matières résiduelles grâce à une escouade verte en vadrouille sur le site.

 Utiliser de la vaisselle compostable ou réutilisable dans l’offre alimentaire.

 Distribuer des excédents alimentaires aux bénévoles, à l’équipe ou à des associations.

 Encourager les élèves, les enseignant.e.s et les familles à amener des lunchs zéro déchet.

consommation locale

• Privilégier les fournisseurs locaux pour la location des équipements.

• Faire appel à des fournisseurs locaux, durables, bio et végétariens le plus possible dans l’offre alimentaire.

 

signalisation

• Donner une deuxième, voire une troisième vie aux panneaux de signalisation réutilisables.

• Réutiliser les kiosques d’accueil et d’information et les décors.

• Privilégier la location de matériel et de décors plutôt que l’achat.

outils promotionnels

• Demander une distribution raisonnée de dépliants à nos collaborateurs (sur demande seulement) et décourager la distribution d’objets promotionnels.

• Lorsque nécessaire, estimer adéquatement les quantités de dépliants avant l’impression et privilégier le format numérique.

• Privilégier du matériel d’animation réutilisable ou réutilisé, recyclable ou recyclé, etc.

• Éviter tout emballage et, si nécessaire, privilégier le zéro déchet ou un emballage minimal, réutilisable ou fait à partir de matières recyclées.

• Valoriser les médias numériques plutôt que papier auprès des commanditaires afin de leur offrir une visibilité plus dynamique et des mises à jour facile.

 

autres actions écoresponsables

• Analyser les achats réalisés par rapport aux besoins réels afin de réduire la consommation de biens matériels lors de la prochaine édition.

• Ajouter une clause « Engagement environnemental » dans les lettres d’entente signées avec nos collaborateurs.

• Les bureaux de L’île du savoir sont installés dans un édifice certifié LEED-BE Argent.

• Identifier les bénévoles à l’aide de dossards réutilisables (plutôt que des t-shirts).

• Participer à des formations sur le développement durable afin de rester à l’affût de bonnes pratiques et de continuer à déployer des efforts pour réduire au maximum notre empreinte écologique.

• Informer tous les participant.e.s et employé.e.s sur les mesures écoresponsables mises en place et communiquer nos actions sur notre site web et nos réseaux sociaux avant le Festival.

• Contribuer au Fonds Oxygène : en produisant l’événement au parc Jean-Drapeau, la Société du parc Jean-Drapeau compense les émissions de gaz à effet de serre générées par celui-ci; 3 % des frais de location d’espaces et du coût des billets des stationnements iront au Fonds Oxygène qui vise à bâtir un avenir sain et durable au parc Jean-Drapeau en favorisant une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre.