Engagement social

notre histoire

L’île du savoir (L’IDS) est née en 2001 d’une vaste opération visant à promouvoir les sciences et la technologie auprès des jeunes de l’île de Montréal, lancée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal avec le soutien financier du gouvernement du Québec. 

En concevant des projets pour les enseignantes et les enseignants, l’OBNL en est venu à inviter les entreprises et les organismes qui promeuvent les sciences et l’éducation, à Montréal, à soutenir une relève favorisant le savoir, le dynamisme et la créativité montréalaise. Le Festival Eurêka! est le fruit de cette initiative. 

Propulsée par Concertation Montréal, L’IDS a pris en charge le Festival en juin 2015 et l’opère officiellement depuis 2016 avec des partenaires de choix, dont le Centre des sciences de Montréal (jusqu’en 2020) et Espace pour la vie et La Société du parc Jean-Drapeau (depuis 2022). 

NOTRE mission

En tant qu’organisme porteur du Festival Eurêka!, L’île du savoir contribue à faire de Montréal une ville de savoir et d’innovation en stimulant l’intérêt des jeunes (et de leurs parents!) pour la science, la technologie et les carrières dans ces domaines. Avec ses partenaires d’institutions d’enseignement et de recherche, d’organismes de culture scientifique et du milieu des affaires, elle crée une fête qui célèbre la riche activité scientifique d’ici. 

 Le Festival Eurêka! s’engage dans son milieu sur différents plans.  

1. Inclusion sociale et accessibilité

La démocratisation des sciences et des technologies est au cœur de la mission du Festival et il nous apparaît important de maintenir la gratuité de l’événement. C’est ce qui permet à des familles en situation de précarité d’y participer, année après année. À chaque édition, des écoles en milieu défavorisé sont invitées prioritairement à participer à la journée dédiée aux clientèles scolaires, donnant ainsi la chance à environ 50 % de leurs élèves de bénéficier d’activités et spectacles générateurs d’étincelles. 

2. équité et diversité

L’apport des femmes dans les sciences et technologies, l’ingénierie et les mathématiques (STIM) a toujours été considérable, mais très peu d’entre elles y poursuivent une carrière. Selon Statistiques Canada, 34 % des diplômes de ces domaines sont délivrés à des femmes, mais seulement 23 % y travaillent. Le Festival Eurêka! choisit d’illustrer leurs réalisations, tant par sa programmation qu’en les désignant comme ambassadrices. La présence de modèles féminins forts vise à stimuler l’intérêt scientifique des jeunes filles et à leur montrer qu’il leur est possible de briller. Nous voulons inspirer les ingénieures et les programmeuses de demain à entreprendre une carrière dans les STIM, des domaines bien rémunérés et en croissance rapide.  

La représentation de personnes issues de la diversité, à l’image de Montréal, est également au cœur de nos préoccupations, tant auprès de nos partenaires, de nos prestataire, que de notre CA. 

3. parité au sein du ca

Alors que les femmes sont sous-représentées dans les conseils d’administration (19,2 % des membres sont des femmes selon Statistique Canada), le CA de L’île du savoir est paritaire. La place de la femme au sein du CA et des équipes est primordiale pour l’organisation.  

4. gestion responsable

La mission du Festival Eurêka! est étroitement liée aux enjeux sociétaux et à la sensibilisation des générations présentes et futures aux sciences et technologies.  

La programmation et l’organisation du Festival valorisent les pratiques écoresponsables, le respect de la nature et des écosystèmes, la réduction des effets de nos activités sur l’environnement et la maximisation des retombées sur la société. 

5. reconnaissance du territoire

Pour citer Tourisme Montréal, L’île du savoir reconnaît que son festival et ses activités se situent en territoires autochtones, lesquels n’ont jamais été cédés.

Il reconnaît la nation Kanien’kehá:ka comme gardienne des terres et des eaux sur lesquelles le Festival prend vie. Tiohtiá:ke/Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations et, aujourd’hui, une population autochtone diversifiée ainsi que d’autres peuples, y résident. 

C’est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir que Tourisme Montréal, tout comme L’île du savoir reconnaissent les relations continues entre les peuples autochtones et autres personnes de la communauté montréalaise.